châteaux, manoirs, maisons fortes

A découvrir ou à redécouvrir ...

Le château de Cerdon tour de Carmier

Cette tour se trouve au sommet du mont Carmier, au dessus de l'église et du cimetière de Cerdon.
Il vous faut effectuer l'’ascension facile du Mont Carmier, où vous attend la vierge veillant sur le village, pour découvrir les vestiges d’une fortification du XIII° Siècle ; ou prendre la route montant sur la Balme et vous arrêter au panorama pour avoir une vue de la vallée de Cerdon.
Dans les divers actes relevés par PEINCEDE peu parlent du château de Cerdon,

La famille de Thoire-Villars en est propriétaire jusqu'à Humbert VII, le dernier sire de son nom, qui la vendit au comte de Savoie.
En 1305, d'après les rolles, le comte de SAVOIE inféode la terre à Jean de MORAY.
Le 08 avril 1308 Humbert de THOIRE vend aux chartreux de Meyriat la juridiction de Cerdon.
Le 10 avril 1331 Le sire de THOIRE émancipe son fils Humbert et lui donne les châteaux de Poncin, Loyes, Cerdon, Brion, etc.
En 1336 et 1337 plusieurs écuyers, seigneurs, damoiseaux, passent hommage : pour une maison forte par Josseron de la BAUME, une maison et des vignes pour Barthélémy de MOYRIAT, Guillaume et Hugonnet de BREUIL pour sa maison, Guillaume et Jean de RUMILLION pour leur château et autres héritages.
Le moulin de Cerdon est baillé par le sire de VILLARS au sieur Jean de BREUIL pour 5 ans an 1355.
Par lettre du 01 août 1348 Amet de LA BALME reconnait que la punition des étrangers à Cerdon sont du ressort des sires de VILLARS. Ce dernier lui accorde le même jour ce même droit.
Le 03 mai 1385 Humbert seigneur de THOIRE-VILALRS reconnait tenir en fief les hommes judiciables de Cerdon.
Le duc de SAVOIE investit Perceval de MOYRIAT la maison forte de Cerdon appelée Mogieux et ses dépendances, qu'il tient de feu le baron de VILLARS le 01 juin 1423.
En 1497, le duc Charles de Savoie le comprit dans le douaire de sa belle-mère, Claude de BROSSE, dite de Bretagne, qui en jouit jusqu'en 1513. Après elle, elle fit partie de la dot de Philiberte de Savoie, marquise de Gex, femme de Julian de Médicis, duc de Nemours. En 1524, elle fit retour au domaine ducal de Savoie.
Remise depuis à Charles de la Chambre le 07 septembre 1538, baron de Meximieux, elle lui fut retirée en 1565, et entra dans l'apanage de Jacques de Savoie, duc de Nemours.
Henri IV roi de France exempte les habitants de toutes contributions sur les terres du marquisat de Poncin dont dépend Cerdon le 22 novembre 1596.
Les trésoriers de France écrivent une ordonnance le 15 décembre 1601 autorisant le duc de SAVOIE continuera à jouir des terres lui appartenant et payera la somme de 1265 livres pour les tailels..
La seigneurie est dénombrée le 21 mai 1602 sur des vignes, prés, etc. par Jean GRENAUD, et le 03 juin juin de la même année Henry de SAVOIE effectue une reprise du fief.
Une reprise de fief a lieu le 26 novembre 1643 par Charles de SAVOIE, duc de Nemours.
Un arrêt de la chambre de Dijon en 1646 est rendu contre le duc de SAVOIE afin qu'il prête foi et hommage au roi de France.
Un nouveau dénombrement a lieu le 16 novembre 1654 par Louis Marin de MOYRIAT pour sa maison et fief de Cerdon.
Des lettres patentes de sa Majesté accordent à la veuve du duc de SAVOIE la rente sur les seigneuries de Poncin, Cerdon, Saint-Sorlin, etc. le 18 février 1659, confirmé par une déclaration de 1685.
Les prieurs de la Chartreuse de Portes achètent la baronnie de Poncin et Cerdon le 03 octobre 1716 pour 38000 livres.
Une reprise de fief et dénombrement ont lieu le 30 décembre 1717 et 23 juin 1718 de la baronnie de Poncin et Cerdon pour Artus Joseph de LA POYPE SAINT JULIEN. Baronnie qu'il vient d'acheter pour 57000 livres de principal et 2500 de rentes.
Nouvelle reprise de fief le 27 novembre 1722 et dénombrement en 1748 de la seigneurie de Maillat, y compris la tour de Moyriat située à Cerdon par Joseph Marie de MOYRIAT.
Sa majesté fait don de la baronnie aux filles de fut du duc de Nemours en janvier 1659 et une reprise de fief se fait le 28 avril 1659.
Une reprise de fief a lieu le 18 avril 1769 après l'achat de la baronnie par Gaspard Roch Augustin de QUINSON par acte du 01 juin 1756. Cette famille en est toujours propriétaire à la Révolution.

Il faut savoir que les habitants de Cerdon devaient auparavant faire le guet et monter la garde au château de Poncin. Humbert III sire de THOIRE-VILLARS les en déchargea et les obligea seulement à faire le guet à la tour de Carmier.

Joomla Gallery makes it better. Balbooa.com